Vous avez certainement déjà entendu parler du compte épargne logement et de l’intérêt fiscal qu’il représente. Mais connaissez-vous son fonctionnement et ses avantages ? myLIFE vous explique comment utiliser au mieux ce placement d’avenir tout en bénéficiant d’une réduction d’impôt dès aujourd’hui.

Bob Schmit BIL
Bob Schmit, Product Manager – Crédit et Épargne Logement – à la BIL

Un contrat d’épargne logement est un produit visant à faire épargner le souscripteur dans le but d’obtenir un prêt destiné à financer l’achat de son habitation principale ou les travaux qui y seront réalisés. Le prêt sera équivalent au montant économisé. Ainsi, en épargnant, vous pouvez obtenir un crédit à des conditions avantageuses pour acquérir votre futur logement ou réaliser des travaux.

Exemple : Monsieur X place 100 € tous les mois sur son compte épargne logement pendant 10 ans (durée standard). Il économise ainsi 12.000 € (plus les intérêts). Au bout de 10 ans, la caisse d’épargne logement lui propose un prêt équivalent à la somme qu’il a épargné. Monsieur X peut soit refuser le prêt et récupérer ses économies pour les investir dans sa résidence principale, soit accepter le crédit. Dans ce cas, il se retrouvera à la fois en possession des 12.000 € épargnés et des 12.000 € prêtés par la caisse, soit 24.000 € pour réaliser des travaux dans sa maison.

Pourquoi le compte épargne logement est-il avantageux ?

Le contrat d’épargne logement présente plusieurs avantages. Les intérêts versés chaque année sont exempts d’impôt (intérêts bonifiés au Grand-Duché de Luxembourg) et le souscripteur est assuré d’obtenir un crédit au bout de la période définie, à un taux connu à l’avance.

Mais l’atout principal du compte épargne logement est qu’il est déductible des impôts. Les cotisations et primes versées sont, en effet, déductibles des revenus imposables dans la limite des plafonds définis par le législateur.

Lire la suite de l’article sur myLIFE.