Terminés les horaires de sortie à respecter, les repas à heures fixes ou la cohabitation avec votre petite sœur. Un vent de liberté souffle : vous allez quitter la maison familiale et prendre votre indépendance. À votre âge, la perspective d’emménager dans votre appartement et de gérer enfin votre vie comme vous l’entendez est excitante ! Mais êtes-vous prêt à voler de vos propres ailes ? myLIFE passe en revue les défis qui vous attendent afin de vous éviter un atterrissage brutal !

Quelles que soient les raisons qui vous poussent à quitter le cocon familial – lieu de travail ou d’études éloigné, entente devenue compliquée avec vos parents, envie de vous installer en couple ou tout simplement besoin d’autonomie – cette étape marque véritablement le passage vers l’âge adulte. Il ne s’agit pas uniquement de vous séparer de vos parents, mais avant tout de prendre vos responsabilités.

Dans le cas d’une première installation, il vous faut anticiper les différents postes de dépense afin de déterminer si vous avez les moyens financiers de quitter la maison. Et vous allez rapidement vous rendre compte que la liberté a un prix !

Prendre un appartement, ce n’est pas donné !

Le loyer et les frais annexes

Il est important de ne pas tenir compte du seul montant du loyer, mais aussi de l’ensemble des coûts inhérents à la location de votre logement.

  • Le loyer : son montant varie en fonction de la localisation du logement, de sa superficie et de ses caractéristiques (nombre de pièces, cave, interphone, balcon, etc.). En principe, il est payable d’avance en début de mois.
  • Les charges : eau, électricité et/ou gaz, chauffage, entretien des parties communes, taxe sur les ordures ménagères, etc. Le détail du tarif mensuel est à demander au propriétaire du logement.
  • Le dépôt de garantie locative : il est à régler une seule fois au moment de la signature du contrat de bail et restitué à la fin du bail si le logement n’a pas été dégradé. Il peut représenter jusqu’à 3 mois de loyer.
  • L’assurance habitation : elle couvre incendies, dégâts des eaux, vols, etc. Son prix évolue en fonction des options proposées par les assureurs.

Attention, si vous passez par un agent immobilier pour trouver votre bien, vous devrez également régler les frais d’agence qui peuvent représenter jusqu’à 3 mois de loyer.

Comment faire des économies ? Afin de réduire vos dépenses, vous pouvez opter pour une résidence étudiante (si vous faites des études) ou pour la colocation. Très courante au Luxembourg, cette seconde option est choisie par de nombreux étudiants et jeunes travailleurs qui peuvent ainsi diviser leurs charges par le nombre de personnes hébergées. Attention cependant au choix des colocataires avec qui l’entente doit être harmonieuse !…

Lire la suite de l’article sur myLIFE.